Indépendance de la CATALOGNE : les raisons de la discorde

Société 16 avril 2019 par telemartin.tv |


Indépendance ou autonomie, les relations entre l’Espagne et sa province du Nord-Est, la Catalogne, ressemblent beaucoup à la chanson de Serge Gainsbourg « Je t’aime moi non plus ». Pourquoi tant de passions et de crispations ? Explications de telemartin.tv

« La Catalogne a gagné le droit d’être un État indépendant », la déclaration de Carles Puigdemont, le président du gouvernement de Catalogne le 10 octobre dernier est la conséquence de la crise politique qui secoue l’Espagne. Elle fait suite à l’organisation unilatérale d’un référendum sans avoir au préalable obtenue l’aval de l’État central. Les indépendantistes estiment cependant qu’ils peuvent maintenant quitter l’Espagne. Si le leader catalan souhaite temporiser et reprendre le dialogue avec le Président du Gouvernement espagnol, la majorité de la population du pays a été choquée par ce scrutin mis en place au mépris de toute légalité. Certes, le « Oui » l’a emporté avec 90% des voix mais avec seulement une participation de 42% des électeurs de la Catalogne. Pour Mariano Rajoy, Président du Gouvernement d’Espagne, le pays ne peut pas être divisé rappelant que le principe est inscrit dans la Constitution espagnole.

Des milliers de catalans qui ne se vivent pas comme le reste de la population du pays étaient allés voter malgré l’interdiction. La police espagnole est intervenue pour empêcher le référendum. La répression a entrainé des centaines de blessés dans un déferlement de violence que l’Espagne n’avait pas connu depuis la guerre civile. En réponse aux manifestations indépendantistes, des contre-manifestations ont eu lieu pour affirmer l’attachement de la région à l’Espagne réunissant selon les organisateurs 450.000 personnes. Mariano Rajoy estime que la situation a atteint son paroxysme et a menacé de prendre le contrôle de la Catalogne pour maintenir l’unité du pays.

Pourquoi de telles velléités indépendantistes ?

La Catalogne est l’une des régions les plus riches grâce notamment au tourisme. La région dispose d’une grande autonomie sans commune mesure avec ce que nous connaissons en France. Ainsi la Catalogne gère elle-même ses écoles, dispose de sa propre police, de ses services de santé. L’éducation se fait intégralement en catalan mais tous les habitants de la région connaissent aussi le castillan. La Défense, les relations internationales et la fiscalité restent du domaine de l’État. Les indépendantistes estiment que son économie est pénalisée par son appartenance à l’Espagne. Comme l’argent des impôts est ensuite réparti dans tout le pays, les régions riches donnent plus qu’elles n’en reçoivent. Une partie des Catalans considèrent donc qu’elle a tout à gagner en quittant l’Espagne. L’aspect culturel a également son importance. Les indépendantistes veulent que leur région soit reconnue comme une nation. Pour eux, l’Espagne est une création artificielle, juste un regroupement de plusieurs nations.

Voir aussi la vidéo : « 10 expressions catalanes typiques !« 

Catégories & Etiquettes liées à cet article

SociétébarcelonecatalogneespagneMadrid

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte