Fin de la sieste en ESPAGNE ou ouverture de bars à sieste? Va falloir choisir !

Société 16 avril 2019 par telemartin.tv |


Alors qu’au printemps 2016, on parlait dans tous les médias de la fin de la sieste en Espagne, on apprend qu’un bar à sieste vient d’ouvrir à Madrid…On y perd notre latin ! Apprendre l’espagnol, c’est aussi peut-être apprendre à faire la sieste !

La fin de la sieste vraiment ?

Bon, il faut le reconnaître, on n’y comprend plus rien. Il y a un peu plus d’un an, on parlait dans tous les médias de cette décision impopulaire s’il en était qu’allait prendre Mariano Rajoy, le chef du nouveau gouvernement espagnol. Souvenez-vous, nous-mêmes sur telemartin.tv, on en avait fait un article sur la fin de la sieste en espagne où on vous disait notre stupéfaction ! De quoi parle-t-on? De la suppression de la sieste, évidemment, la fameuse sieste à l’espagnol ! L’irremplaçable créneau 13/15 où tout est fermé en Espagne. Eh bien pour des questions de productivité, Mariano Rajoy avait envisagé de raccourcir la pause du déjeuner/sieste. Le monde à l’envers !

Le pourquoi du comment de cette polémique autour de la sieste en Espagne ?

C’est simple : les espagnols se couchent très tard. Selon le centre d’études sociologiques (CIS), un espagnol sur quatre se coucherait ainsi après minuit. Le matin en semaine, ils commencent à travailler à 9h, et font une longue pause déjeuner vers 13h , pour se remettre de la « folle » soirée qu’ils ont passé devant la télé. A 15h, sieste incluse, ils reprennent enfin le boulot, jusqu’à 19h pour un tiers des travailleurs, voire 21h pour 10% d’entre eux quand une grande majorité des européens finissent vers 18h (17h en France, nous on fait la sieste à l’heure de l’apéro). Bref, tout est décalé…même le programme TV est adapté aux horaires espagnols ! Car tout hispaniques qu’ils sont, ce n’est pas la fiesta qu’ils font tous les soirs jusqu’au milieu de la nuit, mais ils regardent la première partie de soirée à la télé (… mais à quelle heure se termine la seconde?!).

Et alors? Où est le problème, peut-on légitimement se demander ? Et bien ce rythme de travail haché pourrait en fait affaiblir la santé des travailleurs, et amoindrir leur productivité. Mais ce serait bien le fait de se coucher tard et d’avoir un rythme en journée très coupé qui poserait problème, plus que le fait de dormir de 13 à 15h. Selon le courrier international, les Espagnols ne feraient d’ailleurs pas plus la sieste que les Américains et, jusqu’à maintenant, ce n’était pas à Madrid qu’on trouvait des bars à sieste, mais bien à New York ou… à Paris.

Alors, un an après, on en est-on? L’Espagne n’a quand même pas l’air d’être partie pour changer ses bonnes habitudes. Pas un article dans la presse française depuis l’annonce de la suppression de la sieste, et pas entendu parler de grève généralisée à ce sujet dans cette partie de l’Europe. Pire : Madrid a aussi cédé à la mode du bar à sieste et vient de voir son premier « Siesta’bar » ouvrir ses portes. Alors, la sieste ne pose en fait plus de problème? Probablement que le gouvernement s’est endormi sur le sujet…

Catégories & Etiquettes liées à cet article

CultureSociétébar a siesteespagnesieste espagne

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte