Journée officielle du lunfardo

Actualités 25 avril 2019 par telemartin.tv |


Aujourd’hui 5 septembre et comme tous les ans, c’est la journée officielle du Lunfardo ! telemartin.tv forcément ne peut pas louper ça et je vous explique d’où vient cet argot et pourquoi il m’intéresse particulièrement. Tu voulais apprendre l’espagnol ? Désormais tu vas apprendre le lunfardo !

Rio de la Plata, tango, bateaux à vapeur, voyage sans retour, nostalgie d’un continent éloigné et d’une famille abandonnée, pas un sous en poche mais l’esprit plein de rêves…je vous raconte le lunfardo…

D’où vient le lunfardo ?

Pour bien comprendre le lunfardo, il faut parler de l’histoire de l’Argentine et de l’Uruguay et en fait surtout il faut imaginer le Rio de la Plata « el río más ancho del mundo » comme chante la Bersuit et comprendre qu’à la fin du 19ème siècle arrivaient des bateaux d’Europe alors que celle-ci était en crise. Le nouveau continent était imaginé comme un véritable eldorado où il y avait tout à faire. L’émigration vers l’Argentine a été favorisée par la Constitution Argentine de 1853 et du précepte de l’écrivain argentin Juan Bautista Alberdi « Gouverner, c’est peupler »…En effet le territoire argentin est immense mais vraiment pas très peuplé donc il faut faire venir du monde et pour cela à cette époque une seule solution : le vapeur !

Donc voilà en gros, imagine les rives du Rio de la Plata à la fin du 19ème siècle. Des espagnols souvent venues de Galice ou basques débarquent, des italiens, quelques français arrivent directement depuis Marseille : tout ce petit monde se mélange aux locaux. De là d’ailleurs naît le tango dont l’instrument principal ou plutôt fondamental le bandonéon a des origines allemandes. Eh oui, c’est en Allemagne que le premier bandonéon est « designé ». Truc de fou oui. Donc il y a peut-être aussi quelques allemands dans cette histoire. Tout ce mélange explosif est un peu le contexte idéal pour la naissance du tango. Nostalgie de sa terre lointaine, mélanges de cultures, alcool, prostitution, envie de s’amuser peut-être en fait tout simplement…et d’exprimer ses sentiments. Le tango, n’est pas triste. Il est nostalgique.

Lunfardo et tango

Aujourd’hui on appelle « lunfardo » un peu tout ce qui est argot argentin ou uruguayen mais en fait la définition plus stricte du lunfardo est la langue utilisée dans le tango. Alors c’est vrai que jusqu’à l’apparition de Carlos Gardel, le tango n’est que chanson mais Carlos va apporter au tango ses lettres de noblesses si on peut dire puisqu’en fait les paroles du tango peuvent être très vulgaires aussi.

Dictionnaire du lunfardo

Si tu fais des recherches sur internet, tu vas trouver toutes les expressions argentines actuelles mais en fait, j’insiste un peu mais le lunfardo pour moi ce sont surtout des expressions et des mots qui ont plus d’un siècle maintenant d’existence et dont certaines ont complètement disparues du langage courant.

Le lunfardo, la 2nde langue de l’Argentine ?

Oui…enfin on pourrait presque dire que le lunfardo est la langue numéro 1 de l’Argentine et de l’Uruguay d’ailleurs.

Associations qui défendent le lunfardo

A Buenos Aires, il existe carrément une académie appelée l’Academia Porteña del Lunfardo

 

ARTICLE SUIVANT

Ces expressions espagnoles de Colombie qu’on entend dans NARCOS

Devenir premium

Catégories & Etiquettes liées à cet article

Voyageargentineargotlunfardotangouruguay

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte