Mon voyage au Costa Rica

Voyage 25 avril 2019 par telemartin.tv |


Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de m’envoler pour le Costa Rica. Je te dis tout ce que je pense de ce pays, pourquoi il faut y aller, les bons plans au Costa Rica et ce que je ferais autrement si je devais y retourner.

Même si le Costa Rica est un pays relativement petit, les distances sont assez longues d’un point à l’autre et il n’est pas forcément facile de faire un choix. Pacifique, intérieur, Caraïbes ?

J’essaye en quelques lignes de tout te dire.

Avec quelle compagnie j’ai volé ?

Je suis parti de Madrid, direction San José avec Iberia. Vol facile. Assez rapide. En moins de 11 heures j’ai quitté les 7 degrés de Madrid pour les 25 degrés de San José.

Où est-ce que je suis allé au Costa Rica ?

Jour 1 : L’arrivée au Costa Rica

A l’aéroport de San José, j’avais prévu un transfert automatique vers Santa Elena, histoire de me réveiller vraiment à un endroit sympa. Je fais presque toujours ça en voyage. Cela coûte un peu un bras mais finalement ce n’est pas beaucoup plus cher qu’un hôtel là où tu atterris + les repas + un transport même économique le lendemain de ton arrivée. Prévoir environ 150 dollars pour être téléporté dans un endroit sympa avec un chauffeur privé et une compagnie sur laquelle tu peux compter. Dans mon cas, j’avais réservé 2 mois en avance le shuttle et sans confirmer rien du tout et comme par magie il y avait bien quelqu’un qui m’attendait le jour de mon arrivée.

Jour 2 et 3 Santa Elena

Comme expliqué ci-dessus, rien de tel que de se réveiller vraiment très loin de ton point de départ. Santa Elena au Costa Rica est situé à 1312 mètres d’altitude selon mon altimètre au moment où j’écris ces lignes. Excellent spot pour commencer un voyage tout en fraîcheur. Ici le climat est agréable est la température est de 22 degrés actuellement. Santa Elena au Costa Rica est un spor parfait pour tous les amoureux de la nature, de la randonnée et du bird watching. Beaucoup d’activités portent des noms anglais. Le Costa Rica est un peu un gigantesque parce d’attraction où les américains viennent dépenser leurs dollars. Cette monnaie est d’ailleurs complètement acceptée ce qui parfois est bien pratique surtout lorsque le taux de change avec l’euro est presque de 1 pour 1. Santa Elena est donc un spot parfait je disais pour visiter les réserves naturelles qui sont nombreuses dans les environs. Justement l’une d’entre elle s’appelle la Reserva Santa Elena. C’est la plus intéressante et la plus impressionnante.  Si vous aimes la gadoue, elle est faite pour vous. L’autre endroit à visiter absolument est le Bosque Nuboso Monteverde si et surtout si vous aimez les petits oiseaux de toutes les couleurs. Il est facile d’observer des colibris par exemple.

Autre activité presque impossible à louper : les fameuses tyroliennes. Si comme moi tu n’aimes pas le vide, voici un excellent vaccin. Différentes entreprises proposent plus ou moins le même service mais comme son nom l’indique le Monteverde Extremo Park t’offira les sensations les plus fortes. Tu traversereras une petite vallée d’un côté à l’autre au moins 4 fois et en tout si j’ai bien compté il y a 17 tyroliennes. Certaines ont une longueur de presque 1 kilomètre.

Jour 4 Tamarindo

Souvent sur un voyage de 15 jours, tout n’est pas parfait et il y a de fortes chances qu’on puisse tomber à un moment ou à un autre sur un endroit moche, sale, bruyant. C’est le cas de Tamarindo. C’est je pense l’endroit par excellence où il ne faut pas aller au Costa Rica. A éviter absolument

Jour 5, 6 et 7 : De Nosara à Sámara

Si tu aimes les belles vagues, tu seras servi. Rendez-vous à Playa Guiones où le swell est relativement constant. Vagues vraiment fabuleuses le matin très tôt. Cela tombe bien il fait jour très tôt et les boutiques de location ouvrent vers 7h00 du matin. Après une bonne journée à la plage, direction une autre plage : Playa Pelada où tu pourras voir un des plus beaux couchers de soleil. Note que du côté de Nosara, il y a pas mal d’adresses économiques tenues par des français où tu pourras dormir. C’est le cas de l’Hacienda Sara par exemple qui ne te vole pas tous tes dollars ou tes colons et propose un hébergement sympathique et rustique au milieu de la jungle.

Plus au Sud la ville de Sámara est un peu plus développée : tu trouveras par exemple un distributeur de billets. J’ai personnellement bien aimé Sámara qui est juste une bourgade encore à taille humaine. Très proche de la ville, la plage qui porte le même nom est splendide et presque plus belle encore que la fameuse Playa Carillo qui est jolie c’est vrai et située à quelques kilomètres de cette dernière plus au Sud encore.

Jour 8 Voyage de Sámara à Quepos

Il y a 2 options pour réaliser ce trajet. Une option intérieure (en passant par les terres) ou une option via le ferry. C’est cette seconde option que j’ai choisi.

Jour 9, 10 et 11 : Manuel Antonio et ses environs

Jour 12, 13 et 14 : Drake et Corcovado

Jour 15 Uvita


Jour 16 : Retour vers San José

Ce que j’ai préféré au Costa Rica

Même si les plages sont paradisiaques, j’ai aimé voir du vert et le coin de Santa Elena est mon spot favori.

Si je devais retourner au Costa Rica, j’irai…

Très certainement sur la côte Caraïbes que je n’ai pas eu la chance de découvrir. Visiblement cependant cette côte est un peu arrosée toute l’année. Elle vaut vraiment le coup visiblement pour son ambiance « jamaicocaraibienne ». Affaire à suivre.

Quelle est la meilleure époque pour aller au Costa Rica ?

Sauf si vous aimez vous faire arroser je vous conseille ce qu’on appelle l’hiver en France ou alors pour faire un peu plus large de Décembre à Avril. C’est la saison sèche.

Quelle est la température au Costa Rica ?

Après la saison des pluies, le climat est idéal. Ensuite le chaud s’installe (le pic est au mois de Mars par exemple dans la région du Guanacaste. Puis vient la saison des pluies.

Les plats que tu dois absolument goûter au Costa Rica

Presque inévitable et servi dès le petit déjeuner le Gallo Pinto est un must.

Est-ce que le Costa Rica est un pays dangereux ?

Comme dans toute l’Amérique du Sud, il faut ouvrir les yeux et ne jamais se laisser embobiner par quelqu’un qui sort de nulle part.

L’espagnol parlé au Costa Rica est-il compliqué ?

S’intéresser à un pays c’est forcément aussi un peu à la langue. Si tu veux en savoir plus sur la langue espagnole du Costa Rica et les expressions utilisées, tu peux retrouver ma vidéo ici sur le sujet.

Pura Vida

Drapeau du Costa Rica

 

ARTICLE SUIVANT

Ces expressions espagnoles de Colombie qu’on entend dans NARCOS

Devenir premium

Catégories & Etiquettes liées à cet article

VoyageAmérique Centralecosta ricavoyage

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte