Apprendre la grammaire espagnole sans prise de tête ?

Actualités 8 novembre 2018 par telemartin |


La plupart d’entre vous, en lisant cette question, je pense, diront que grammaire et prise de tête sont bien liées et que cette question est donc complètement pertinente et que s’il y a une corrélation, elle est parfaite. Insupportable, imbuvable, dérangeante et complexe pourraient être les adjectifs que j’utiliserais si je repense à l’école et aux cours de grammaire qui semblent un passage obligé pour apprendre une langue. Quelle prise de tête cette grammaire espagnole !

Tu as envie d’apprendre l’espagnol ? Mais…oui, la grammaire peut freiner, calmer, repousser et amener à détester la langue espagnole. Et cela est de toute façon bien entendu extrêmement dommage.

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement « Des blogs et des Langues » sur le thème : “Comment apprendre les règles de grammaire sans prise de tête ?” Retrouvez tous les autres blogueurs ayant partagé leur point de vue sur Holamigo.

Souvent on repense tout simplement à la grammaire de sa propre langue natale pour se décourager. En fait, nous pensons tous ou presque que la grammaire est déjà compliquée dans sa propre langue donc en extrapolant vers une langue étrangère tout s’empire bien sûr et c’est logique. Et pourtant la grammaire espagnole et ses règles sont bien là pour nous aider. La grammaire est notre amie. Elle est là pour vous, pour nous, pour moi, pour nous aider à apprendre l’espagnol.

Elle permet de fixer quelques limites nécessaires à une langue et surtout d’organiser une langue. Sans grammaire, sans règle, je dirais même que les possibilités créatives et les possibilités d’évolutions d’une langue ne seraient pas possibles. Si une langue n’est pas définie, réglée, organisée, il serait naturellement impossible de la définir. Alors comment faire évoluer quelque chose d’indéfini ? De la même façon que si vous donnez des pinceaux à un peintre amateur et lui demandez de peindre, il fera absolument n’importe quoi. Un peintre qui a étudié des règles de composition et autres règles liées à son art pourra lui faire vraiment n’importe quoi mais dans le bon sens du terme. Il pourra libérer sa créativité et créer un chef d’œuvre même peut-être. Mais pourquoi cette merveille sera-t-elle une merveille devant laquelle des gens resteront des heures et feront la queue des heures aussi peut-être ou prendront des billets d’avion, traverseront la planète entière pour les admirer. Bien étrange n’est-ce pas ! C’est sans doute car derrière son délire créatif se cachent une multitude de règles qui font que son œuvre sera appréciée de tous les bipèdes à l’unanimité qu’ils soient novices ou non en la matière.

Vous comprenez donc où je souhaite en venir peut-être ? Les langues étrangères et l’espagnol dans mon cas qui est la langue que je maîtrise le mieux et celle que je souhaite que vous appreniez, sans règle maîtrisée est souvent mal utilisée. Ces règles qui paraissent si contraignantes ne seraient-elles pas en fait les clés pour maîtriser correctement une langue, bien communiquer et échanger avec les autres tout simplement ? ll est assez évident et tout linguiste pourrait vous le dire, la réponse est oui !

Alors maintenant que j’ai mis en évidence les raisons de s’intéresser à la grammaire espagnole, je voudrais aborder un second point essentiel. Comment apprendre la grammaire espagnole « sans prise de tête » comme disent les « djeuns » ? Cela est forcément lié au début de ma réponse. J’aimerais répondre à cette question par une autre : « Comment peut-on ignorer les règles de grammaire lorsqu’on apprend une langue » ? Par exemple en espagnol on peut effectivement quand même passer à côté et avoir un apprentissage purement oral qui est finalement donc uniquement la répétition de ce que nous avons entendu : c’est vrai qu’à force il y a un moment ou ça rentre et ça peut marcher ainsi aussi.

A LIRE AUSSI : Les origines de l’espagnol

Ceci étant dit s’intéresser à la grammaire espagnole ne peut-être que bénéfique et la question « Comment l’apprendre sans prise de tête… » ne devrait pas pouvoir se poser. S’intéresser à une langue, avoir envie de communiquer en espagnol par exemple, respecter son interlocuteur c’est forcément aussi s’intéresser à la grammaire et à ses règles. Que ça soit l’accentuation, les démonstratifs, les prépositions…on ne peut pas ne pas s’y intéresser ! Je dirais même, pour aller plus loin que la grammaire est même passionnante mais il faut modifier son angle de vue pour arriver à penser ainsi. Il faut oublier la règle contraignante et se dire qu’une règle de grammaire n’est pas tombée du ciel. Elle est une « acceptation » commune et nécessaire. Par exemple, pourquoi certains adjectifs s’appocopent-ils en espagnol (perte de la voyelle finale ou de la syllabe) ? Pourquoi : « Una fiesta grande » devient elle « Una gran fiesta » ? Quel est le sens de l’apocope ? Pourquoi en faire une règle ? Pourquoi en faire un cours ? Pourquoi se prendre la tête in fine avec tout ça ? Pourquoi Pourquoi Pourquoi ???

Le cas échéant, il s’agit tout simplement d’une histoire de phonétique. C’est plus joli dans certains cas de faire tomber la voyelle. Cela passe mieux à l’oreille. On entend mieux, on se comprend mieux. Donc la grammaire c’est ça, ce sont des règles pour faire plus joli. Si on renommait au lycée les cours de grammaire par cours de « pour faire plus joli » ou fine tunning peut-être que les étudiants seraient plus présents ou plus attentifs dans les salles de cours. Tu vas demain au cours de « fine tunning ? » Donc, mon astuce vous l’avez parfaitement comprise pour apprendre la grammaire sans prise de tête, est de repenser le sens du mot « Grammaire ». Il évoque une contrainte pour la plupart d’entre vous alors que même si on regarde la définition du mot on se rend compte que c’est déjà plus sympa que ce qu’on pouvait imaginer : « Partie de la linguistique qui regroupe la phonologie, la morphologie et la syntaxe. » J’avoue que syntaxe, le mot fait pas rêver mais « phonologie » s’il vous plaît ! Phonologie c’est magnifique. Cela fait rêver. Enfin pour finir je vous souhaiterais vous rappeller que « grammaire » et « glamour » ont la même étymologie (du grec grammatiké). Je vous sens beaucoup plus détendus là tout d’un coup 😉 !

Catégories & Etiquettes liées à cet article

Apprendre l'espagnolespagnolgrammaire espagnolelangue espagnole

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte